A propos de l'équipe Elyot

Jean-Philippe et Pablo
LES 2 FONDATEURS D'ELYOT

Jean philippe : "Durant le confinement nous avons tenté de garder les liens sociaux intactes dans notre quartier. Pablo a fait un super boulot en s'investissant à 100% tous les soirs sur son balcons. "

 

Le journaliste : Pourquoi avez-vous utilisé la famille Cro-Magnon pour communiquer ?

Jean philippe : Parce qu’elle représente exactement notre problématique contemporaine. À savoir qu’à un moment de notre vie il faut sortir de sa grotte et partir à la découverte du monde extérieur, regarder un peu ce qui se passe à côté de soi et apprendre des autres, faire marcher l’ensemble de ses sens pour fabriquer de l’émotion, de la vie ! Il faut sortir de sa grotte pour se découvrir, se réinventer et augmenter le nombre d’opportunités que la vie peut nous offrir. La famille de Cro-Magnon l’a compris il y a 40 000 ans ! Elle a pris tous les risques pour arpenter la terre et conquérir les espaces.

Si l’homme Cro-Magnon l’a compris, on n’est pas plus bête que lui il me semble ; ) Il fallait juste inventer un outil qui sache compiler le virtuel au réel, garder les avantages technologiques et faire le pont jusqu’au monde réel, c’est ce que nous avons fait.

Elyot créé des tribus urbaines autour d’un sujet (musique, questions d’actu, question sortie, sport …), si le sujet plait l’utilisateur peut swiper à droite et en discuter avec ceux qui ont aussi swipé à droite. Le pont entre virtuel et reél dont je parlais intervient après que la conversation batte son plein, c’est à ce moment qu’Elyot s’invite dans le chat (la grotte) et invite les participants à se rencontrer s’ils se trouvent à proximité.

 

Il suffit de 30 secondes pour former une tribu et pas beaucoup plus pour parler avec des gens qui auront les mêmes désirs que nous.

Pablo et moi-même n’avons pas fabriqué de miracle seulement un moyen simple de tisser du lien social.